Detection 16

prospecter

Pratique de la prospection - Généralités
 


Je vais essayer ici de vous donner quelques conseils pour débuter.

* Pour commencer, nous allons régler notre détecteur !

Il faut tout d'abord régler la hauteur de la canne. Si le détecteur le permet, nous réglerons la longueur de la partie supérieure de la canne. Pour un confort d'utilisation optimal, la distance entre le repose bras et la poignée doit être la taille de l'avant-bras. Ensuite il faut régler la partie inférieure de la canne (pour ajuster la longueur globale du détecteur). Il faut prendre le détecteur en main (coude posé sur le repose bras et poignée bien en main). Adoptons une position naturelle (le détecteur doit faire un angle d'un 20aine de degré avec le corps). Dans cette position, on doit sans effort pouvoir effleurer le sol (ni labourer, ni survoler à 15 cm ! J'ai bien dit effleurer !) avec la tête de détection, en effectuant des balayages de gauche à droite et de droite à gauche. Si à ce stade, vous êtes obliger de remonter ou de baisser l'épaule de façon exagérée, alors il y a de fortes chances que le réglage ne soit pas bon (La position doit vous paraître " naturelle "). Rallongez ou raccourcissez la canne en fonction…

Maintenant que le réglage est bon, allumons le détecteur, positionnons la sensibilité presque au maximum (à la limite d'instabilité, là où s'arrêtent les faux signaux dûs à une sensibilité trop poussée) et passons en mode " tous métaux " (ou pin-pointing sur certains appareils).

Vous êtes maintenant prêts à faire vos premiers pas en détection !


* Le but du jeu va être de trouver des objets métalliques dans le sol (et je vous assure que quel que soit l'endroit où vous soyez, il y en a !!!).

Pour localiser une cible dans le sol, la tête de détection doit être mue au-dessus du sol dans un mouvement de va-et-vient. Ce mouvement est appelé le balayage. Pour perdre un minimum de profondeur de détection, la tête doit effleurer le sol.

 

 

Le schéma ci-contre vous montre comment le balayage doit être effectué et illustre la façon dont la surface à prospecter est recouverte. Pour être efficace, vous devez faire attention à faire se recouvrir légèrement chaque bande balayée par la tête de détection.

Le balayage

 

Garder la tête de détection bien parallèle au sol à tout moment pour éviter de perdre en profondeur de détection, spécialement aux extrémités du balayage. (voir le schéma ci-contre)

Les prospecteurs ont parfois tendance à soulever la tête de détection à la fin de chaque balayage. Cela doit être évité autant que possible, car la profondeur de détection s'en trouve réduite d'autant.

Sweepat2.gif (6857 octets)

En balayant le sol, faites attention aux moindres signaux et en particulier aux plus faibles (trop de débutant ne creusent que sur des signaux nets et forts, alors qu'en fait, des signaux faibles peuvent très bien correspondre à des cibles profondes ou de petite taille.. Les chercheurs d'or (à l'étranger, la France ne se prêtant pas à la recherche de l'or natif au détecteur), ont pour règle de détecter en " Tous métaux " et de creuser sur tous les signaux (cette méthode peut être très payante sur terrain faiblement pollué).

Une fois une cible détectée, plutôt que de perdre du temps à creuser un gros trou, localisez précisément la cible en utilisant la méthode du pin-pointing.

Cette méthode est particulièrement efficace si vous utilisez un disque en double D (comme sur le Minelab Musketeer par exemple). En effet, la tête étant ajourée, on peut voir précisément où passe son centre lorsqu'on entend le signal.

 

1. Quand une cible est détectée au cours d'un balayage, tracez une ligne imaginaire sur le sol, perpendiculaire à l'axe de balayage, pile à l'endroit où le signal est le plus fort. Pour cela, je vous conseille de prendre un repère sur le sol (brins d'herbe, brindilles, détails sur le sol, etc.).
Selon toutes probabilités, la cible se trouve dans la bande rouge de notre dessin.
balay1.gif (3038 octets)
2. Opérez une rotation de 90° autour du centre de la tête de détection et balayez le long de votre ligne imaginaire jusqu'à ce que vous détectiez la cible à nouveau.  
3. A nouveau, tracez une ligne imaginaire à partir du centre de la tête, perpendiculairement à la ligne balayée. Votre cible se situe exactement à la croisée de vos deux lignes imaginaires (le point vert). balay4.gif (3115 octets)


* Exhumer l'objet :

Une fois que vous avez localisé la cible avec précision, nettoyez la zone en surface, pour pouvoir bien voir ce que vous faites. Recommencez le Pin pointing si vous n'êtes plus sûr de l'emplacement exact de votre cible. (Si vous n'obtenez plus de signal, cela veut dire que votre cible se trouvait en surface et se trouve maintenant dans ce que vous avez ramassé en nettoyant. Dans ce cas passez un coup de détecteur sur ce que vous avez ramassé et fouillez à vue).

Si le signal est toujours présent dans le sol, commencez à creuser (doucement) sur une dizaine de centimètre. Si la cible n'est toujours pas visible, passez la tête sur le trou. S'il n'y a plus de signal, alors la cible se trouve dans la motte de terre que vous avez creusée. Si le signal est toujours présent (et en général plus fort), continuez à creuser (délicatement). La cible n'est plus très loin.

Pour ma part, sur un terrain ne nécessitant pas un soin particulier (champs, prés, etc…), je creuse un trou plus large qu'à l'accoutumé, histoire d'être sûr de ne pas abîmer l'objet (quel dommage d'abîmer une pièce plus qu'elle ne l'est déjà !).

Si l'objet n'est pas clairement visible, pour fouiller la motte de terre que vous avez creusée (où vous êtes sûr que la cible se trouve), passez un coup de détecteur pour localiser la partie de la motte où se trouve l'objet.

Conseil : Procédez par dichotomie (divisez la motte en deux, détectez, re-divisez en deux, re-détectez, etc… en ne gardant à chaque fois que la partie de la motte où se trouve le signal).

Astuce : une fois que la cible a été trouvée, passez votre détecteur à nouveau au-dessus du trou et sur la terre de remblais, histoire d'être sûr que plus rien ne s'y trouve (les pièces sont parfois perdues par petits groupes et il n'est pas rare d'en trouver deux ou trois au même endroit !).

Quand toutes les cibles ont été retrouvées, rebouchez avec soin le trou (ça évite de se faire engueuler, ça impressionne les mauvaises langues et en faisant ça vous respecterez au mieux l'environnement et le terrain sur lequel on vous a autorisé à prospecter ! Je ne comprends même pas que l'idée de reboucher leurs trous ne vienne pas à l'idée de certains prospecteurs, fussent-ils débutants ! ).

Enfin, si vous trouvez une bonne cible (pièce, bijoux, etc…), cherchez avec soin partout autour. Il n'est pas rare de trouver d'autres cibles pas très loin (ceci est particulièrement vrai sur des aires de repos, pic-nic, etc…).



16/06/2007
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres